21

mars

09

ARTHUR H + Olya


Avec “L’Abondanse Tour”, Arthur H entend retranscrire sur scène le groove optimiste et moqueur de L’Homme du monde, son nouvel album.

Se dévoile ainsi le mystère d’un titre poétique, L’Homme du Monde, librement ouvert aux interprétations. Il reste celui qui "vient au monde" dans une esthétique, une pensée de filiation et un hommage père-fils, mais aussi celui qui Est au monde et l’incarne, au présent : "Par delà ce rapport à l’univers invisible, l’album décrit surtout la sensation et le plaisir de se sentir vivant, loin de tous systèmes, idées, ou religions. Dans ce lien immédiat et charnel à la réalité, la musique reste l’un des meilleurs vecteurs du mouvement : corps, cerveau, émotions".

Prix des Places : 20 Euros (Tarif Unique)

Locations : www.fnac.com / www.ticketnet.fr

OLYA, DE SARAJEVO A BAYONNE

Sa voix émouvante, son irrépressible envie de chanter avaient marqué les quelques personnes qui l’avaient connue en 1993 ou à 16 ans Olya s’était retrouvée accueillie par la France à la suite de la guerre de Yougoslavie. Aujourd’hui après des années aussi riches que difficiles c’est une jeune femme, sure de sa vocation artistique, épanouie par ses nombreuses rencontres, de Kusturica et the No smoking orchestra, Achiary ou Carlos Nunez , elle se tournera vers la création.

‘Les Méandres’, son 1er album autoproduit en 2004 inspiré de son destin virevoltant, nous a confié avec poésie son expérience d’exil.
Aujourd’hui Olya avec Fred (musicien guitariste) nous proposent avec leurs créations sur le thème d’amour et de pardon un 2nd album intitulée ‘Mixsage’. Ils nous invitent chez eux, à la fête, un chemin bouleversant et virevoltant dans lequel on se perd volontiers.
De Sarajevo à Bayonne, c’est un long parcours et déjà, la moitié de sa vie hors du pays natal. Ce mélange de cultures « qui l’inspire beaucoup », mais d’abord les racines de cette Europe centrale on les ressent dans ces textes et sa musique.
A sa manière, elle incarne Sarajevo, ville européenne symbolique aux influences multiples, ottomane, slave, musulmane, chrétienne…
Mais c’est principalement en Français que la belle serbo-croate a choisi de donner de la voix sans oublier sa langue maternelle. Une voix posée, sure et un envoûtante.
La France l’a adoptée, et elle adopte la chanson, à sa façon…
www.myspace.com/olyamusik